Détection de fuites

leak_detection_probe_tip

La capsule de protection est utilisée sur votre sonde (P50 et PK50) pour protéger votre pièce à tester des éraflures possibles pendant la détection de fuite. C’est aussi un moyen de protection eau de la sonde. (voir question: Comment puis-je protéger l’embout de la sonde de l’eau?).

La capsule de protection est munie d’un filtre lequel protège l’extrémité de la sonde de la poussière et contaminations externes. Si la sonde a aussi un filtre , il n’est pas nécessaire de garder les deux filtres , vous pouvez alors retirer le filtre de la sonde. Fixez simplement la capsule de protection à l’embout de la sonde en appuyant fortement jusqu’à entendre un clic. La sonde est maintenant prête à être utilisée sans risque de dommage de votre pièce à tester. Pour retirer la capsule de protection, utilisez la clé (fournie avec la sonde). Fixez la clé à l’extrémité de la capsule et tirez avec un doigt de chaque côté de l’embout de la sonde.

ANSWER:
Avec l’utilisation de la capsule de protection de l’embout sonde (accessoire de la sonde P50 et P50PK) et la bande PTFE (bande pour plomberie), vous pouvez facilement protéger votre embout sonde de l’eau.Ce dont vous avez besoin est la bande de protection eau (PTFE) et la capsule de protection de l’embout sonde (accessoire).D’abord, retirez le filtre blanc de la capsule de protection, appliquez la bande PTFE sur l’embout sonde et fixez la capsule à l’extrémité. Pour fixer la capsule de protection de l’embout sonde correctement, appuyez fortement jusqu’à entendre un clic. Cela permet une détection de fuite de pièces humides et collantes avec une solution simple et peu onéreuse. La bande PTFE doit être remplacée quand elle est endommagée.
ANSWER:
Oui, très probablement ! ET moins de dépendance de la température
et moins d´humidité. Mais nous avons besoin d´en savoir plus sur les fuites
que vous souhaitez trouver et l´environnemnet autour du test. S´il vous
plaît , contactez nous pour une réponse détaillée.
ANSWER:
Oui, c´est la solution car les détecteurs de fuites hydrogène
INFICON sont conçus pour réagir et récupérer rapidement après des grosses
fuites.
ANSWER:
Le test dans l´eau est difficile car le résultat dépend de
l´opérateur,de la géométrie du composant , du temps et du moyen d´immersion
et même de la qualité de l´eau .Nous avons développé un logiciel
-Bubblelizer- qui vous aide à calculer (et animer)le flux en bulles et vice
versa . Cela vous donnera une idée d´où vous êtes .Mais contactez nous pour
discuter .
ANSWER:
En prenant contact avec son fournisseur de gaz local et en lui demandant le mélange standard à 5 % d’hydrogène et à 95 % d’azote. Couramment utilisé en tant que gaz de protection en soudage et dans d’autres applications industrielles, il peut porter les appellations suivantes:

Formier 5 ou gaz Formier 5/95 (AGA/Linde)
Naton-5, Nidron5 (France)
N2-H2 95/5 (Air Liquide)
Gaz de détection des fuites (Air Liquide Suède)

Le fournisseur de gaz tente parfois de vendre un mélange de gaz spécial et très cher. Le prix de celui-ci est très supérieur à celui du mélange standard à 5 % de H2 dans de l’azote. Ne pas accepter cette solution et insister pour obtenir le mélange standard à la norme industrielle. Le prix non négocié du gaz doit être d’environ 0,01 Euro/litres.

ANSWER:
Il y a deux manières de calibrer nos détecteurs de fuites à hydrogène : avec un gaz de référence ou à l’aide d’une fuite de référence. Le gaz de référence, disponible auprès des fournisseurs de gaz, possède une concentration d’hydrogène connue (10 ppm de valeur recommandée) que l’on utilise pour calibrer le détecteur de fuite. Une fuite de référence, fournie par INFICON, a un débit de fuite fixe (ou g/y) que l’on utilise pour calibrer le détecteur. Avec les deux méthodes, la procédure prend moins de 2 minutes.
ANSWER:
It is the nitrogen that does the trick. No combustion can take place without oxygen. The 4% limit refers to hydrogen in air which contains oxygen. When the 5% hydrogen/nitrogen mix is released into the air it dilutes the air. No matter how much you release, there will either be too little hydrogen or too little oxygen to allow the gas to ignite. Any mix of hydrogen and nitrogen containing less than 5.7% hydrogen is classified as a non-flammable gas. The safety margin is actually greater than that. Even a 10% hydrogen/nitrogen mix is extremely difficult (but not impossible) to ignite.
ANSWER:
The Hydrogen gas-mix costs about EURO 0,009 per liter which makes it the least expensive trace gas of all. How much you will have to use depends on what you are using it for. You can calculate the gas per test by knowing the internal volume of the object and the pressure used at the test. Then you just multiply by the number of test per day/month/year and you will get your consumption figure.
ANSWER:
Normally twice a year at continuous use. But in many cases less than once a year. It´s like answering “How long will a light-bulb last?.” The sensor is not used up in the same sense as a light bulb but it ages and may become insensitive over time. It all depends on how much you use it.
ANSWER:
a) when you are looking for leaks smaller than what pressure decay can find.
b) when you have variations in temperature in your test objects
c) when you have soft objects
d) where you risk having leaking connections
e) when you also want to locate your leaks
ANSWER:
For certain applications you can speed up the process by using a bit of plastic foam, 5mm thick and of open cell type. If you apply the foam around for example a tube joint, it is often enough just sticking the probe into the foam at one point and get a gas indication even if the leak is on the other side of the tube. This is of course dependant on the dimension of the tube in question. You will have to try this specifically for your case. The reason why this happens is that the foam does not hinder but actually protects the gas from being vented away by the normal movements (draft) of the air. The gas seeps throughout the foam which will give you a gas indication whereafter you can remove the foam and start locating the leak. The foam actually gives you a fast and early indication if it is worth while to search the entire joint. Try it out and please let us know what you think about it.
ANSWER:
Hydrogen and nitrogen are totally soluble in each other. Once mixed they will not naturally separate. Even heavy gases properly mixed will stay mixed. Carbon dioxide, for example, is a heavy gas and will stay at floor level, however when properly mixed with the air, it will not exhibit this feature. Even liquids, if totally soluble in each other, stay mixed. For example, no matter how long you left a bottle of liquor standing up, the alcohol, which is lighter than water, will not float to the top.