Le gaz
La détection de fuites à l´hydrogène

La méthode unique, basée sur l’utilisation d’azote hydrogéné (5 % d’hydrogène et 95 % d’azote) comme gaz traceur, combine propriétés de localisation sans précédent, technologie conviviale, faibles coûts et exigences d’entretien minimales.

Sécurité

Selon une fausse opinion très répandue, le caractère inflammable de l’hydrogène empêcherait de profiter de ses avantages en tant que gaz de traçage. En fait, l’hydrogène est seulement inflammable dans une concentration de 4 à 75 % dans l’air et il peut seulement exploser dans une concentration de 18 à 60 % dans l’air.

En utilisant de l’hydrogène pré-dilué, on évite tout risque de concentration inflammable. Les mélanges gazeux standard hydrogène / azote sont par exemple couramment utilisés comme gaz de protection dans le soudage.
L’hydrogène peut ainsi être utilisé de manière sure pour le contrôle d’étanchéité s’il est à la bonne concentration. La concentration adéquate est le mélange standard 5 % d’hydrogène / 95 % d’azote, disponible pour l’industrie chez la plupart des fournisseurs de gaz. Le prix du mélange de gaz traceur hydrogène ne représente qu’une fraction du prix d’autre gaz comme l’hélium par exemple.

Le mélange à 5 % est classifié non inflammable selon la norme internationale ISO 10156. Cette norme ne décrit pas seulement comment doivent être déterminés les niveaux d’inflammabilité des mélanges gazeux. Elle précise également que les mélanges hydrogène / azote contenant moins de 5,5 % d’hydrogène sont ininflammables, quelle que soit la manière dont ils sont à leur tour, mélangés à l’air.

En savoir plus sur
Industrie Détecteurs
Reseaux Détecteurs